Pour obtenir un autre poème, vous pouvez soit cliquer à nouveau sur le lien du menu ou rafraîchir la page de votre navigateur.


La fille de mauvaise vie

Un soir où, à la brune,
J'attendais une brune
Qui m'avait proposé
Un p'tit verre de saké
(Il faut que j'vous explique,
Elle était asiatique)
Qui ai-je vu arriver ?
Une blonde décolorée
Au regard langoureux,
Avec de beaux yeux bleus.
Elle me dit : « Je ne suis
Qu'une fille de mauvaise vie,
Mais viens vite, je t'en prie,
Je te ferai un prix ! »
Face à pareille invite,
Pas question que j'hésite,
Je me laisse tenter,
Suivant cette beauté
Jusqu'à un drôle d'hôtel ;
Dans la chambre bleu pastel,
Je dévore ses lèvres
Pour lui prouver la fièvre
De mes sens en éveil ;
Sa bouche si vermeille
S'est soudée à ma bouche,
Et bientôt, sur la couche,
Nous nous gavons d'amour
Jusqu'au lever du jour.
J'ignore si ma brune
M'a maudit à la lune,
Car je ne l'ai revue
De ma vie jamais plus.
Je suis devenu amoureux
De la blonde aux yeux bleus
Qui monnayait ses charmes,
Tant pis si Dieu me damne ;
Elle avait le coeur pur,
Mais oui, je vous l'assure.