Réflexions sur le passé, l'Histoire

Neige immaculée

J'aime tant la neige immaculée,
Elle me rappelle cette jeune fille
Que je raccompagnais avant-hier
Jusqu'au portail de sa maison ;
Le vent soufflait en rafales,
Et ses lèvres étaient gercées,
Mais elle savait me les tendre
Pour que j'y dépose un baiser.
Nous faisions une petite halte
Derrière la salle communale,
Je la prenais dans mes bras,
Nos coeurs battaient très fort,
Elle me disait qu'elle m'aimait,
Et moi je lui répondais de même.
Cette fille avait seize ans à peine,
Je l'adorais, elle était si pure,
Pure comme la neige immaculée.

Anne Brunelle