Réflexions sur le passé, l'Histoire

La belle jeunesse

Nous avions connu une si belle jeunesse,
Mais en avions-nous seulement conscience ?
C'était l'époque des « trente glorieuses »,
Les gens ne parlaient alors que de progrès,
Et l'avenir leur paraissait plutôt radieux ;
Même ceux qui fustigeaient les injustices,
Les ardents militants pour le « grand soir »,
Croyaient encore aux « lendemains qui chantent » ;
Il faut dire que l'ascenseur social fonctionnait
Et que le chômage restait tout de même marginal.
Ensuite arriva mai 68, et nous gardions intact
L'espoir au coeur, tout allait forcément changer ;
Sous les pavés, étonnamment, c'était la plage,
Nous vécûmes alors des journées formidables ;
Hélas, en juin, nos folles illusions disparurent,
Le conservatisme blessé redressa la tête,
Les « vieux cons » avaient assassiné nos rêves,
Et la dure et cruelle réalité remplaça l'utopie...
Mais le pire restait encore à venir...
Nous y sommes presque !... Hélas !

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner