Réflexions sur le passé, l'Histoire

Anarchie

Ils se retrouvaient le dimanche
Pour soutenir les insoumis
Dans un local assez sinistre
De la rue la plus étroite
D'un vieux quartier populaire ;
Ils fumaient des Gitanes
Tout en refaisant le monde ;
Souvent les gars portaient
Les cheveux dans le dos
Et de très longs manteaux,
Couleur de l'anarchie,
Les filles étaient en jeans,
Dissimulant leurs formes
Sous d'amples pull-overs ;
Ces jeunes gens assuraient
N'avoir ni dieu ni maître,
Prônaient l'égalité sociale
Et défiaient les autorités ;
Mais ils rentraient sagement,
Lorsque sonnait minuit,
Dans les confortables demeures
De leurs bourgeois géniteurs.

Anne Brunelle