Réflexions sur le passé, l'Histoire

Rappelle-toi !

Rappelle-toi, oui, rappelle-toi
Ces belles années cinquante,
Dans le château, sur la colline !
Rappelle-toi Hector Berlioz !

C'était aussi un temps difficile,
Celui où l'enfance se fait la belle.

Rappelle-toi encore,
Les matins triomphants,
Les soirées au clair de lune,
L'insouciance, les découvertes,
Ces heures gaspillées
À croire en l'impossible !

Rappelle-toi, rappelle-toi
Nos espoirs insensés,
Nos caresses volées,
Nos illusions naïves,
Et nos déconvenues,
Rappelle-toi
Ce monde qui n'est plus.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner