Réflexions sur le passé, l'Histoire

La vieille école

La cour de mon ancienne école communale
A quasiment disparu sous les hautes herbes,
Et les fenêtres de la classe des « grands »
N'ont plus depuis longtemps un seul carreau intact ;
Il ne reste plus rien non plus à l'intérieur,
Seulement quelques cahiers éparpillés sur le plancher,
Qui doivent traîner là sûrement depuis des lustres ;
Je pousse la lourde porte grinçante, presque intimidé,
Comme si les fantômes d'hier allaient soudain ressurgir ;
Mon bureau se trouvait là, dans la rangée de droite,
Quand j'étais en CM 2, et notre maîtresse était affable,
Elle s'appelait Janine Mégnin, je m'en souviens bien,
Elle avait parfois bien du mal à imposer le silence ;
Certains garçons étaient bien turbulents et très bavards,
Mais les filles étaient bien plus calmes et studieuses ;
Je n'étais pas pour ma part un élève agité, plutôt timide,
C'était l'année avant mon entrée au collège comme interne.

Anne Brunelle