Réflexions sur le passé, l'Histoire

Et toujours...

Et toujours nous allions
Sans connaître le but ;
Ma main tenait la sienne,
Nous marchions au hasard.

Les bois étaient profonds
Où cacher notre amour ;
Nous lancions un défi
Aux gens sans importance.

Nous étions des vainqueurs,
Trop fous d'ébats gourmands,
Et Laure n'avait pas peur
De me prouver ses talents.

Nos esprits vagabonds
Profitaient des lueurs
De la nature complice,
Fascinée par nos corps.

Les chemins de traverse
De notre adolescence
Laissèrent gravée en moi
Une bien douce nostalgie.

Anne Brunelle