Réflexions sur le divin

Je ne peux te nommer

Tu es de tous les temps
Et tu nais en tous lieux ;
Hôte de ma mémoire,
Tu hantes mon sommeil
Et diriges mes rêves ;
Partout je te retrouve,
Sous les pierres d'un chemin,
Dans le chant d'un oiseau,
Sur les lèvres d'une femme ;
Tu es présent partout,
Ici et à mille lieues,
Vers ces terres inconnues
Où nul ne s'aventure
Et où vont s'échouer
Les songes des vivants ;
Je ne peux te nommer
Car tu n'as pas de nom ;
Tu es l'air et le souffle
Du vent qui nous affole,
Tu es l'onde où mon coeur
A noyé l'espérance ;
Tu te métamorphoses
Et tu pars en fumée
Comme une cigarette
Qui retombe en poussière,
Point rouge dans les ténèbres.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner