Réflexions sur l'amour

Soyez heureuses !

Votre grand amour, mes amies chères,
Il aura fait grincer bien des dents
Chez ceux qui se disent « bien-pensants » ;
Mais oui, hélas, votre passion les indigne,
Et ils ne rêvent que de vous détruire,
Pour que leur sacro-sainte morale soit sauve.
Les entendez-vous s'époumoner à hurler :
« Deux femmes qui s'aiment, ah ! quelle honte !
C'est contre-nature, c'est un péché mortel,
Plus encore que de goûter au fruit défendu ! »
Mais vous restez les plus fortes, mes belles,
Vous qui osez les défier, ces conformistes,
En les prévenant bien, et sans aménité :
« À notre amour, vous ne toucherez jamais ! »
Après avoir dû franchir autant de barrières
Pour pouvoir vivre enfin vos doux rêves,
Vous avez bien droit à votre part de bonheur,
L'avenir vous appartient, alors ne craignez rien,
Aimez-vous en toute sérénité et soyez heureuses !

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner