Réflexions sur l'amour

Plaisir d'amour

Et si tu lui parlais
De ces siècles où les hommes
Célébraient l'amour courtois,
Un pur et tendre amour,
Sans songer, ne serait-ce
Qu'un seul instant,
À ces sombres lendemains
Qui allaient déchanter.
Était-ce tout simplement
De l'amour rien que pour l'amour,
Étrangement désincarné ?
Dieu seul pourrait nous le dire !
Mais ne cherche pas à comprendre,
Et conte-lui de belles histoires
Qui, sans doute, l'étonneront,
Elle qui n'a jamais vraiment cru
Aux boniments trop sentimentaux,
Bien trop attentive au plaisir
Indépassable que lui procure
L'acte d'amour le plus voluptueux.
Mais se souviendra-t-elle encore,
À l'écoute de tes récits édifiants,
De ses jeunes amoureux attendrissants
Du joyeux temps de l'adolescence ?

Anne Brunelle