Réflexions sur l'amour

Mystère de la passion

Parfois nos passions se ternissent,
Puis se rallument, plus profondes ;
Ces jours-là, il n'existe au monde
De mer plus bleue, de ciel plus lisse.

L'amour nous rend fous ou très sages,
Aussi longtemps qu'il nous dévore,
Que nous en ressentions les présages
Ou qu'il soit notre plus cher trésor.

On est si serein lorsqu'on aime,
Ce mystère défiant toute raison ;
Il n'est ni dogme ni théorème
Pour l'amour, cette douce prison.

Chacun sait que tout peut finir,
Mais on ne veut pas y penser ;
Les coeurs se tournent vers l'avenir,
Déjà prêts à tout recommencer.

Anne Brunelle