Réflexions sur l'amour

Les mots et les couleurs

Les nuances de l'automne
M'attristent comme l'averse
Sur l'ancien cimetière
Qu'ont envahi les herbes.

Les mots de la passion
N'ont plus le même accent,
Ou alors c'est mon coeur
Qui se morfond d'attendre.

La concorde a le teint
D'un pâle bleu pastel
Sous une lumière trop blême,
Perçant le crépuscule.

Les mots que je peux dire
À cette femme qui viendra,
Je les veux tout empreints
De liesse et de douceur.

Las ! mon âme harassée
D'avoir cru au miracle
N'a point ôté encore
Ses noirs habits de deuil.

Pour Elle, je souhaite créer
De tendres mots arc-en-ciel,
Pour que, le rose aux joues,
Elle vienne m'embrasser.

Les mots sortis du coeur
Sont les mots les plus vrais,
Quand nos rêves en couleur
Les tiennent par la main.

Anne Brunelle