Réflexions sur l'amour

Ce vieux coeur

Pourquoi faut-il que ce vieux coeur
Cogne aussi fort qu'aux heureux jours ?
Faut-il encore croire au bonheur ?
Encore se dire que c'est pour toujours ?

Les années coulent, viennent les rides,
Mais le coeur est resté le même ;
Il insiste, et chaque fois décide,
Aimer demeure son seul problème.

Sans le bel amour qui nous obsède,
Que serions-nous, pauvres humains ?
À chaque appel du coeur, on cède...

Revient la valse des sentiments ;
On ne rêve plus que des lendemains,
Même si l'on délire, évidemment...

Anne Brunelle