Réflexions sur l'amour

Ce bonheur qu'on s'invente

Nous ne sommes que passagers sur cette terre,
Nous qui ne sommes pas les maîtres,
Ni du temps ni de l'espace, hélas !
Nous avançons doucement sur un chemin
Cahoteux, bordé d'orties et de ronces,
Nous courons en vain après l'idée du bonheur
Qui n'existe peut-être pas ici-bas,
Ce bonheur qu'on nous invente dans les livres,
Qui est fait de tendresse et de folie,
Et auquel, naïvement, il nous arrive de croire...
Surtout pendant les nuits de nos délires,
Ou au petit matin, en nous réveillant
Entre les mains expertes de notre amante.
Nous pressentons alors que nos petits bonheurs
Sont une porte ouverte à l'amour vrai,
Et que rien n'est impossible à l'homme.

Anne Brunelle