Réflexions sur l'amour

Amours mortes

Le temps emporte sans retour
Les plus ardents serments d'amour,
Où s'en vont donc toutes nos paroles,
Les plus tendres comme les plus folles ?

Il ne reste plus rien des souvenirs,
Ni les regrets ni les soupirs,
Deux coeurs s'écartent à la dérive,
Qui s'échoueront sur l'autre rive.

L'histoire s'achève pour toujours,
Les coups de foudre sont trop courts,
Hélas, à la fin tout se brise,
Et revient vite l'heure bien grise.

Anne Brunelle