Réflexions sur la vie et la mort

Dix-huit ans

Tu as dix-huit ans
Demain,
Il est bien loin
Le bout de ton chemin.

Petite,
Tu as grandi
Si vite,
Bien trop vite.

Tu as dix-huit ans
Demain,
Et tu prends ton destin
Par la main.

Les années d'enfance
S'éloignent en silence,
Tu viens de partir
Vers ton avenir.

Tu as dix-huit ans
Demain,
Saisis ta chance,
Gentille Laurence !

Va, cours et aime,
Vis ta bohème !
Le monde est là
Qui t'ouvre les bras.

Anne Brunelle