Réflexions sur la vie et la mort

Pourquoi ce désir ?

Pourquoi toujours ce désir obsédant
De revenir à la pureté première,
À l'innocence d'avant la chute ?
Pourquoi cette équivoque attirance
Vers les êtres encore neufs ?
Pourquoi, dans certains de nos rêves,
L'image tragique de la mort du corps
Est-elle associée à celle du désir ?
Pourquoi l'idée même de l'érotisme
Peut-elle nous aider quelquefois
À surmonter nos profondes angoisses ?
Pourquoi ce malaise imperceptible,
Se mêlant étrangement au plaisir
Que nous pouvons habituellement ressentir
À tenter de concrétiser nos fantasmes ?
Pourquoi autant de jubilation malsaine
Lorsque nous outrepassons des interdits ?
Ne sommes-nous que des anges déchus ?
Pourquoi devons-nous tellement souvent
Nous protéger de l'idéologie dominante
En nous cachant sous des masques trompeurs ?
Pourquoi toutes ces questions, me direz-vous ?
Oui, je me demande bien moi aussi pourquoi.

Anne Brunelle