Réflexions sur la vie et la mort

Les rêveurs

Gaspillons-nous le temps à rêver d'impossible,
Quand des songes un peu creux tant font battre nos coeurs
Qu'ils entraînent nos âmes en des lieux indicibles
Où dangers et folies menacent notre bonheur ?

Tant de gens n'osent guère quitter le droit chemin,
S'élancer sur des pistes où le sol est instable ;
De l'existence, pour eux, ils voient les lendemains,
L'avenir est écrit, tout paraît raisonnable.

Les doux rêveurs, par contre, ont talent et génie
Pour mêler du suspense au train-train quotidien ;
Ils bénissent l'aventure, et si Dieu les honnit,

Ils espèrent cependant en sa grande indulgence ;
Si souvent ils confondent le Mal avec le Bien,
Ils savent pouvoir compter sur divine providence.

Anne Brunelle