Réflexions sur la vie et la mort

Le bonheur

Quand le bonheur s'en va,
C'est une lampe qui s'éteint,
C'est ton ciel qui se couvre
De gros nuages lourds,
C'est ton visage hagard
Parmi la foule en liesse,
C'est l'espoir insensé
En un geste de tendresse.
Quand le bonheur revient,
C'est le soleil qui luit,
Au mois d'août, à midi,
C'est ta main qui se tend
Vers l'ami qui s'étonne,
C'est ton coeur qui chavire,
Battant presque trop fort,
C'est l'amour qui s'installe,
Et prend toute la place,
C'est la foi en demain.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner