Réflexions sur la vie et la mort

Peut-être...

Peut-être
Est-il vain d'espérer,
Peut-être
Les dieux sont-ils vraiment morts,
Peut-être
Devons-nous enfin faire silence,
Peut-être
Ne reste-t-il plus de place
Pour les fous et les humbles,
Pour les mains qui se tendent
Fébrilement vers l'infini,
Pour les caresses-fleurs
Des amants de l'amour,
Pour le pouvoir des mots
À panser nos blessures.
Cette ombre qui s'étend
Comme un linceul fatal,
Immergeant nos coeurs las,
Annoncerait-elle la nuit
Qui viendrait nous chercher ?

Anne Brunelle