Réflexions sur la solitude, le spleen

Je m'en vais...

Je m'en vais seul, sans but,
Au-delà des murailles grises,
Loin de la ville qui s'endort ;
Je m'en vais, oubliant la belle
Qui n'a pas su me retenir ;
Je m'en vais, le coeur en peine,
Dans le silence de la nuit,
Retrouver la verte campagne
Où j'ai passé mes années bleues,
Même si je sais bien que là-bas
N'existent plus les chers visages
Qui m'avaient aidé à grandir ;
Je m'en vais avec mes poèmes
Et mes souvenirs souvent amers
Pesant très lourd dans ma besace ;
Je m'en vais sans autre dessein
Que des projets au jour le jour,
Mais pourtant je veux croire encore
À l'espérance d'un autre amour.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner