Réflexions sur la société, le monde

Les cons

Ce qui nous réconforte un peu
Sur cette Terre de malheur,
C'est de pouvoir observer
Que le nombre des cons
Dépasse, et de beaucoup,
Celui des braves gens qui,
Sans être des génies,
Méritent d'être connus.
Facile, me direz-vous,
De se placer soi-même
Dans les rangs des types
Supposés être moins cons que les autres !
Mais sachez cependant, mes amis,
Que les connards, les vrais,
Les garantis pur sucre,
Sont à cent lieues de se douter
De leur incommensurable bêtise,
Pour la bonne et simple raison
Qu'ils n'ont même pas conscience,
Les pauvres, que la connerie existe.

Anne Brunelle