Réflexions sur la société, le monde

De vieux bouquins

Surpris par une ondée
Et m'étant abrité
Sous un hangar branlant,
Perdu dans mes pensées,
Je m'étais assoupi.

Mais l'averse cessant,
J'allais reprendre ma route
Quand j'aperçus soudain
Un tas de vieux bouquins
Qui bien sûr m'intriguèrent.

C'étaient de ces romans
Que lisaient nos grand-mères,
Strictement bien-pensants,
Choisis par le clergé
Pour leur honnêteté.

J'emportai quelques livres,
Et, dans ces romans roses,
Je découvris un monde
D'altruisme, de piété,
Qui m'était inconnu.

Pouvait-il exister
Univers si paisible
Où les bons sentiments
Étaient le lot commun ?
N'était-ce qu'hypocrisie ?

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner