Réflexions sur la société, le monde

Elles vont...

Elles vont, embaumant l'été,
Les fillettes de mon quartier ;
Leur plaisir m'est douce chanson
Lorsqu'elles rient à l'unison.

Elles vont, enfants du soleil,
Teints hâlés et lèvres vermeilles ;
Pourraient-elles croire à l'orage
Sans avoir connu de nuages ?

Elles vont se tenant par la main,
Les jeunes femmes de demain,
Resplendissantes de bonheur,
L'avenir ne leur fait pas peur.

Elles vont, je les vois passer,
Jaloux de leur sérénité ;
Je voudrais tant les protéger
De ce qui pourrait les blesser.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner