Réflexions sur la société, le monde

Épilogue

L'arbre a donné ses fruits,
La roche se désagrège,
Que nous reste-t-il à faire ?
Doit-on se détourner
Avant l'Apocalypse ?
Ou bien attendre le pire,
L'opprobre, l'humiliation ?
De faibles lueurs vacillent,
Et dans les coeurs déserts,
Sans pitié s'éternise
Le manque intolérable ;
Déjà le jour s'efface,
Ignorant la détresse
Des peuples délaissés ;
Hélas ! la fin est proche,
Tout va être dévasté.

Anne Brunelle