Réflexions d'un militant

Peut-être bien...

Ils vont te dire que ce n'est pas
En étant fan de poésie
Que tu pourras changer le monde.
Peut-être bien qu'ils ont raison,
Que demain encore il faudra
Descendre ensemble dans la rue
Pour en arracher les pavés
Et édifier des barricades.
Nous savons bien que les tyrans
N'ont que mépris pour les poètes,
Et se moquent bien de leurs révoltes.
Mais quand va gronder la tempête,
Ce sera aussi avec des mots
Que nous mènerons le combat
Pour la paix et la liberté,
Pour la justice, l'égalité,
Avec des mots qui nous feront vivre
Pour préparer les temps nouveaux.

Anne Brunelle