Réflexions d'un militant

Tant de fureur

Tant de fureur
Sur notre terre,
Tant d'êtres avides
Qui se haïssent
Parce qu'ils ne songent
Qu'à leur ego,
Tant de bêtise,
Tant de mépris,
Tant de tueries,
Et tout ce gâchis
Pour du profit !
Je me sens perdu
Dans cet enfer,
Et si je leur crie
Mon désespoir,
Ils vont me mettre
Dans une prison
Ou à l'asile
Avec les fous
Pour m'isoler
De cette foule
Qu'ils ont soumise
A leurs viles lois.
Ils crient haro
Sur les parias
Qui ne veulent pas
Marcher au pas.
Dans le silence
Des gens de bien,
Moi, je me révolte,
Je serre les poings,
Mais je me trouve
Tellement seul,
Bien impuissant.

Anne Brunelle