Réflexions d'un militant

Rebelle

Ta vie durant, tu dois combattre
Et refuser d'être humilié,
Tu dois contester et te battre
Pour du système te délier.

Prends le risque de dire non souvent
Lorsque tes chefs te tyrannisent
Ou qu'ils te poussent dans le vent
De la sempiternelle bêtise.

La révolution n'est pas morte,
N'en déplaise aux jeteurs de sort,
Il suffit d'enfoncer les portes
Des places fortes où règne l'or.

Les têtes molles qui nous gouvernent
N'ont rien appris ni rien compris ;
Leur drapeau sera mis en berne,
Demain, ils en paieront le prix.

À quoi sert de te désoler
Sur les acquis qu'ils te retirent ?
Des aigrefins qui t'ont volé,
Un jour tu devras t'affranchir.

Ils te traiteront de nihiliste,
Toi qui tant crois à l'absolu ;
Peut-être te sens-tu anarchiste,
Mais c'est ton Dieu qui l'a voulu.

Anne Brunelle