Réflexions d'un militant

Pour mes idées

J'ai voulu vivre pour mes idées,
J'ai voulu vivre sans mentir,
Si mes idées sont démodées,
Devrais-je donc m'en repentir ?

J'ai osé brandir mon drapeau,
Le drapeau noir de l'anarchie,
J'ai failli y laisser ma peau,
Nous vivons en oligarchie.

J'ai voulu croire en l'homme juste,
Au « bon sauvage » du père Rousseau,
Je suis cocu et je déguste,
L'homme est aussi avide et sot.

Mais tout espoir n'est pas perdu,
Je crois encore aux lendemains,
À ma révolte, je suis mordu,
Je veux me battre jusqu'à la fin.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner