La fin d'un amour

Que restera-t-il encore ce soir
De son bel amour d'un seul été ?
Vite oublier ses idées noires,
C'est tout ce qu'elle peut souhaiter.

Il a bien mal, son petit coeur,
Brisé par l'infâme trahison
De ce jeune homme que, par malheur,
Elle aimait plus que de raison.

Elle appréhende la nuit profonde
Où va l'immoler son silence ;
Peut-elle encore croire en ce monde ?
Comment supporter cette absence ?

Elle s'interrompt, la belle histoire,
Sans qu'elle ait fini de la lire ;
Son grand chagrin, son désespoir
L'entraîneront-ils jusqu'au délire ?

Lorsque l'on perd ses illusions,
Tout se disloque brutalement ;
On cherche refuge dans l'évasion
Où l'on s'étourdit, fatalement.

Anne Brunelle