Il viendra le temps

Las ! Il viendra le temps
D'après le temps
Où l'on s'aimait si fort.

Et nous verrons l'oiseau
Qui nous apportera
Le tout dernier message.

Viendront alors les larmes,
Les remords, les rancoeurs,
Et pourquoi pas la rage.

Où est le chant divin
Qui pourrait apaiser
Nos plus vives douleurs ?

Sera-ce un chant d'amour
Que nous saurions encore
Fredonner tous les deux ?

Et viendra-t-il le temps
Où le fer de l'absence
Sera moins éprouvant ?

Ferré chantait si bien
Qu'avec le temps, parfois,
On n'aime plus... plus... plus...

Anne Brunelle