Dans ta rue

Quand je suis passé dans ta rue,
Tu ne m'as même pas remarqué,
J'étais hagard, dépenaillé,
Et je sais bien que j'avais bu.

J'ai pourtant cherché ton regard,
Tu souriais à cet inconnu
Qui lorgnait sur tes seins menus,
J'étais revenu bien trop tard.

Sûrement n'avais-tu plus envie
De gaspiller ta belle jeunesse
Avec un pauvre mec qui sans cesse
T'aurait donné une drôle de vie.

Il te fallait des certitudes,
Tu t'inquiétais pour l'avenir ;
Je ne pouvais te convenir,
Ni faire changer tes habitudes.

Je t'avais quittée sans amertume,
Ayant admis que plus jamais
Tu ne dirais que tu m'aimais ;
Et maintenant, il faut que j'assume.

Anne Brunelle