Autrefois

Tu le sais bien qu'autrefois
Je ne vivais que pour toi ;
Nous avions réinventé l'amour
Et, au centre de notre monde,
Nous étions, toi et moi,
Fous amoureux, toujours unis
Corps et âme, chaque jour
Et chaque nuit, la passion
Et le désir nous guidaient ;
Nous allions de l'avant,
Libres et confiants, ivres
De ce bonheur partagé,
Nous courions, cheveux au vent.
Tu t'en souviens, c'était hier,
Et toi et moi, nous vivions
L'un pour l'autre, radieux,
Car rien ne nous effrayait.
Tu sais bien qu'aujourd'hui
Je n'ai pas cessé de t'aimer,
Un tel amour ne peut s'éteindre,
Mais rien n'est plus pareil ;
La flamme, hélas, a vacillé,
Et je ne sais pas comment
Te dire que je ne comprends pas
Pourquoi l'on ne s'aime plus
Comme on s'aimait avant.

Anne Brunelle