Amour et déboires

Son coeur passionnément épris
Paraissait inondé par la lumière
Qui irradiait de tout son être.

En elle, adorable fille du vent,
Qui l'avait très vite ensorcelé,
Il avait placé bien trop d'espoir.

Belle garce jouant de ses désirs,
Fée facétieuse à l'insolent sourire,
Pour elle il aurait bradé son âme.

Il s'immergeait dans son regard,
Pour y mendier quelque indulgence
Ou peut-être quelque connivence.

Mais il y vit trop de zones d'ombre,
Tellement qu'il en fut désemparé,
Et qu'il s'éloigna très tristement.

Anne Brunelle