Je te cherche

Je te cherche, mon amour,
Dans ces jardins touffus
Peuplés de roses-thé
Et de trop blancs lilas ;
Je te cherche, mon amour,
Par les chemins boueux
Couverts de flaques d'eau
Reflétant ton image
Dans le ciel sans nuages ;
Je te cherche, mon amour,
En nos temps si navrants
D'atroce solitude ;
Depuis l'aube claire-obscure
Jusqu'à la nuit-désir,
Je t'attends, mon amour,
Mon absente indécise,
Et des rives du fleuve
Jusqu'aux lisières des bois,
J'écoute dans le vent
Ta voix chaude et sucrée
Qui parle à mon oreille.

Anne Brunelle