Mon amie, mon amour

Vous avais-je dit un jour
Qu'elle était mon amie,
Celle à qui, pour toujours,
Mon coeur j'avais promis ?

Mon amie, mon amour,
Ma maîtresse, ma mie !
Mon coeur est un tambour,
Cognant comme pas permis.

C'est à chacun son tour
De s'offrir pour la vie,
Si j'ai le coeur trop lourd,
Grâce à elle je survis.

Elle espère mon retour,
Et son ciel n'est pas gris ;
Chez elle tout est bravoure,
Le bon Dieu elle prie.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner