Les yeux clos

J'ai gardé les yeux clos afin que tu reviennes,
Et que te revoyant j'éprouve cette émotion
De te savoir contente, de te retrouver mienne,
Explosion de lumière, couleurs et sensations.

Je t'aime infiniment, au plus profond de moi,
Je dessine ton visage, j'entends ta chère voix,
Ton parfum m'est resté une écharpe de soie,
Tu sais bien que la vie, sans toi ne la conçois.

Je te tisse des poèmes comme autant de caresses,
Je médite et je prie, toujours tout près de toi,
Je te redis, ma belle, que tu sèmes l'ivresse

En mon coeur battant fort d'avoir su t'émouvoir,
Et je m'appliquerai, respectant notre loi,
À te chérir sans trêve et sans jamais déchoir.

Anne Brunelle