Inès

La lumière a pénétré son âme,
Elle s'exalte, elle s'enflamme ;
Se détachant de ses souffrances,
Elle n'est plus que jouissance.

Si soif elle a d'amour
Qu'elle rêve d'en mourir ;
Chaque nuit, chaque jour,
Elle se grise de désir.

Vivre d'amour, quelle folie !
Mais c'est son espérance,
L'unique but de sa vie !
Sera-ce sa récompense ?

Elle se donne sans mesure
À son sublime amant ;
Il n'y a là, elle est sûre,
Vraiment rien d'infamant.

Elle ne sait plus qu'aimer,
Aimer jusqu'au délire,
Aimer son Bien-Aimé
Et son divin sourire.

Anne Brunelle