Hors norme

Je n'avais su qu'aimer et parfois follement,
Mais je me désolais de n'avoir pu connaître
Une amie telle que toi, se donnant simplement,
De tout son corps, de toute son âme, de tout son être.

Dans mes bras, ma chérie, tu t'abandonnes sans crainte,
Je serai toujours là quand tu me feras signe,
Et tendrement sur toi se resserre mon étreinte,
De cet amour hors-norme, je saurai être digne.

Cette ode je t'adresse avec mes mots très purs,
Auxquels tu répondras avec même innocence ;
Si la vie n'attend pas, cependant je suis sûr

De n'avoir rien vécu qui puisse se comparer
Avec cette passion qui porte couleur d'enfance,
Un amour si intense qu'il m'a accaparé.

Anne Brunelle