Couple étrange

Ma voix murmure son cher prénom,
Mes doigts dessinent son pur visage,
Ma main ébouriffe sa chevelure,
Effleurant son corps si désirable,
Et le miracle enfin va se produire.
Elle se glisse, légère, dans mes songes ;
Je lui parle encore d'amitié, mais
Cette amitié prend déjà les traits de l'amour ;
J'entends sa voix qui me démontre
Sa tendresse, et la lumière des coeurs
Descend sur nous, tellement intense.
Elle vient me rejoindre au royaume des rêves,
Me distrayant de ma trop grande solitude ;
Elle est belle, presque une fée, et radieuse,
Celle qui me sourit en traversant les nues ;
Je la contemple, et mes bras l'enlacent déjà,
Elle me capture et bientôt m'ensorcèle.
Troublés, candides, le coeur battant,
Couple étrange seul au milieu du silence,
N'allons-nous pas devenir enfin des amants ?

Anne Brunelle