Ne me dis pas

Ne me dis pas qu'il est bien tard
Pour embarquer sur mon navire ;
Si tu le veux, ce soir on part,
Cap sur l'île étrange des désirs !

Nous voguerons vers ces pays
Où l'on peut prendre tout son temps ;
Ne me dis pas que tombe la nuit,
Nous connaîtrons d'autres printemps.

Nous traverserons tant d'océans,
En y enfouissant mille souvenirs ;
Je serai pour toi un tendre amant,
Tu t'immergeras dans le plaisir.

Ne me dis pas qu'il est trop tard,
Car n'est pas venue l'heure de mourir ;
Retrouve-moi vite au pied du phare,
Pour le meilleur, pas pour le pire.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner