Soif de toi

J'ai tellement soif de toi
Que je bois à ta source,
C'est comme ça que j'invente
Un monde si merveilleux ;
Je goûte à ta rivière,
Je m'abreuve de tes eaux,
J'avale tes poissons d'or,
Car j'ai trouvé en toi
Le sel, l'alco et la tiédeur.
Oh ! comme je te désire !
Et toi, tu me désires aussi.
L'Amour est un soleil,
Et tu es ma douce étoile ;
Ton corps est un fruit mûr
Que je croque avidement,
Ô toi femme, divine lumière
Que je cherchais en vain !

Anne Brunelle