Nos mains

Nos mains sont impatientes
De saisir, de palper,
Nos mains se font mendiantes,
Si friandes d'attraper.

Elles s'ouvrent, elles se tendent,
Quand l'amour est vainqueur,
Elles supplient, elles quémandent,
Elles attendent le bonheur.

Tes mains sont adorables,
Tellement douces et câlines,
Belles mains incomparables,
Adroites et libertines.

Elles frôlent, elles caressent,
Me donnant le vertige,
M'entraînent dans l'ivresse,
Ma Vénus callipyge.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner