Le jour se lève

Le jour se lève,
Et mon beau rêve s'achève ;
Mais toi, tu te prélasses,
Approche que je t'embrasse !
Nous voulons vivre d'espoir,
Du matin jusqu'au soir ;
Je te dis : « Aimons-nous,
Soyons tendres, soyons fous ! »
Le jour se lève,
Aujourd'hui je fais grève,
Rien que pour te câliner,
Je te laisse imaginer...
Inventons mille caresses,
Vautrons-nous dans l'ivresse !
Non, surtout ne dis rien,
Près de toi, je suis bien...
Laisse-moi boire à tes lèvres,
Pour que monte la fièvre !
Redis-moi, cher amour,
Que l'on s'aimera toujours !...
Le jour se lève,
Ce sera un jour de trêve,
Nous resterons couchés.
J'aime tant te toucher,
Te saoûler de plaisir,
Je suis dingue de désir...
Ta peau sent tellement bon,
Et tes seins sont bien ronds...
Viens plus près, mon amour,
Je vais te faire... la cour !

Anne Brunelle