La femme de sa vie

Oui, c'était au cours de cette nuit qu'il lui avait dit :
« Ma chérie, tu es assurément la femme de ma vie ! »
Et puis ils avaient fait l'amour des heures durant,
Faisant quasiment le tour des positions du Kama-Soutra,
Avant qu'il l'emmenât avec lui dans ses rêves fantastiques.
Il était persuadé d'avoir été un amant particulièrement doué,
Et de l'avoir fait grimper aux rideaux plusieurs fois,
Sa douce, sa dulcinée, son incomparable amante,
Elle qui était pourtant une fille étonnamment romantique ;
En fait, elle avait tellement envie de devenir sa femme
Qu'elle avait accepté sans protester tous ses caprices,
Bien qu'elle se sentît cependant un petit peu coupable
De s'être comportée comme une vulgaire actrice de film X.
Certes, elle voulait bien être à lui, toute à lui, corps et âme,
Elle le lui avait d'ailleurs répété à plusieurs reprises
Pendant qu'il la pénétrait vivement en lui susurrant des obscénités,
Elle en rougissait même encore à présent en y repensant.
Mais si elle se refusait à être transformée en femme-objet,
Elle s'efforçait cependant de surmonter ses vieilles pudeurs ;
Il l'avait bien fait jouir, elle ne pouvait pas nier cette évidence,
Elle n'était tout de même plus une petite pucelle ignorante ;
Il lui avait donné bien du plaisir, tout en se montrant tendre,
Et cela avait insufflé en elle une formidable envie de vivre.
Cette nuit extravagante, elle n'était pas prête de l'oublier.

Anne Brunelle