En solo

Elle s'est allongée sur le canapé
Après avoir ôté son jean ;
Ses yeux se ferment, tandis
Qu'elle glisse une main nerveuse
Entre ses cuisses bien lisses ;
Elle se caresse de plus en plus vite,
Sa respiration s'accélère,
Sa gorge ronronne doucement,
Elle savoure l'instant exquis
Où tout devient presque trop beau ;
Mais elle ne veut pas exploser déjà,
Oh non, pas tout de suite, pas aussi vite !
Un doigt elle enfonce, puis elle ressort,
Gourmande, le portant à la bouche,
Pour goûter au subtil parfum
Un peu amer de sa liqueur ;
Elle recommence, encore et encore,
Et tout à coup elle plane, elle décolle,
Corps et âme, sans plus se retenir ;
Le désir est à fleur de peau,
C'est l'extase finale qui s'annonce,
Elle va monter au paradis !

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner