Les jolies choses

Elle m'a dit de bien jolies choses
Et ses mots doux m'ont fait plaisir,
La grande fille aux bonnes joues roses
Dont les yeux brillaient de désir.

Elle m'a parlé de fleurs sauvages,
Écloses sur le versant du val ;
Elle n'ignorait rien à son âge
De Rimbaud ni des « Fleurs du mal ».

Quand j'ai voulu baiser sa bouche,
Elle m'a repoussé gentiment,
Non pas qu'elle était très farouche,
Mais elle se méfiait, forcément.

Puis la vie nous a rapprochés,
Elle a quémandé mes caresses ;
Nos lèvres enfin se sont cherchées,
Et nous avons connu l'ivresse.

Anne Brunelle