La page blanche

Cette page blanche,
Est là, devant moi,
Et pourtant
J'ai tant de choses à te dire,
À t'écrire...
Pouquoi tous les mots
Que tu m'inspires,
Ne puis-je les arracher
À mon esprit troublé
Pour les transcrire
Sur cette feuille vierge ?
Pourquoi cette crainte en moi
De te blesser,
De t'offenser, peut-être,
De ne pas savoir trouver
Le mot juste,
Celui qui te fasse comprendre
À quel point tu m'es chère ?
Cette page blanche,
Maintenant je la froisse,
Je la mets à la corbeille...
Avant de la remplacer aussitôt
Par une autre page blanche.

Anne Brunelle