Tu es ma Poésie

Tu es ma Poésie, lorsque de mes mots
Je te caresse, faisant vibrer ton corps ;
Ô mon amour, ignorons tous les sots
Qui jouissent de nous jeter un sort !

La lumière que tu sécrètes, le sais-tu,
Luit plus encore que l'éternelle étoile ;
Ah viens ! que je t'embrasse tant et plus,
Puisque, troublée, enfin tu te dévoiles.

Oui, aimons-nous, je veux revivre pour toi,
Par ta chair tiède gisant entre les draps,
Toi, ma sirène aux doux cheveux de soie !

Au paradis irons, que demeure notre joie !
Tu es venue t'abriter au creux de mes bras,
Et tous nos mots sucrés attisent notre émoi.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner