Un premier rendez-vous

Un premier rendez-vous,
C'est une belle histoire,
On a le sang qui bout,
Très peur de décevoir.

Je croyais en ma chance,
Ayant fait maints efforts ;
Lorsqu'arriva Florence,
Mon coeur battait très fort.

Je m'étais parfumé
D'un patchouli immonde,
Qu'elle feignit d'aimer
En parfaite femme du monde.

Je devais être ridicule
Dans mon complet bleu-roi ;
J'esquissai un recul
Et je perdis la voix.

« Sois cool ! » me dit Florence,
« T'as l'air d'un vrai monsieur,
Pousse-moi donc la romance,
Et regarde-moi dans les yeux ! »

Que le diable l'emporte !
La belle était cruelle,
Bien qu'elle m'ouvrît la porte
De son coeur de rebelle.

Anne Brunelle